METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· FLEXA LYNDO (be…
· VERGOS DÎ NOCTI…
· PUNGENT STENCH …
· FISSION (se) - …
· SIDILARSEN (FRA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· PENDRAGON (uk) …
· STEVE VAI (usa)…
· THE DILLINGER E…
· SOULFLY (br) - …
· MESHUGGAH (se) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 20 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

IMMORTAL (no) - At The Heart of Winter (1999)








Label : Osmose Productions
Sortie du Scud : 1999
Pays : Norvège
Genre : Heavy Black Metal
Type : Album
Playtime : 6 Titres - 46 Mins





En initiant leur début de carrière en 1990 à Bergen (Norvège) dans le groupe de Death Metal AMPUTATION, les membres fondateurs Olve Eikemo et Harald Naevdal ne savaient pas encore qu’ils étaient en passe de fonder l’un des groupes les plus emblématique du Black Metal Norvégien, IMMORTAL. Parés des usuels et menaçants corpse-paints, les futurs Abbath (guitares, basses, claviers, chants) et Demonaz (guitares) allaient être en mesure d’apporter leur propre imaginaire et leur propre son à une époque où le Black Metal vivait son Age d’Or à l’orée du début des années 90. Au fur et à mesure que surgissent leurs sorties musicales, le groupe rebaptisé IMMORTAL goûte déjà d’une grande popularité auprès des milieux underground. En effet, au contraire des groupes de Black contemporains, le groupe norvégien n’aborde pas les thèmes récurrents tels que Satanisme, Nihilisme et autres considérations négatives mais devisent essentiellement d’un royaume imaginaire Blashyrkh, un monde gardé par un hiver perpétuel. La genèse de cet opus a été jalonnée de difficultés dont la principale fut sans nul doute la perte du guitariste Demonaz, touché à l’avant bras droit lui empêchant toutes activités liées à son instrument fétiche.
A aucun moment abattu, la fine fleur du Black glacial Norvégien remonte en selle, Demonaz s’occupant dorénavant de l’écriture des textes, Abbath reprenant à son compte la six cordes. Ces regrettables contretemps et changements s’avèrent bénéfiques puisque IMMORTAL lance ensuite At the Heart of the Winter, album que beaucoup considèrent comme leur meilleur disque. Fin d’une époque, les compositions des scandinaves empruntent une toute autre direction.
En effet, au placard sont mises les rythmiques typées Black supersoniques et aigues, les tempos sur At The Heart of Winter sont ici accompagnés de riffs secs et rapides purement Heavy agrémentés d’une production glaciale et intelligente perpétrée par le fidèle et efficace Peter Tagtgren (HYPOCRISY, PAIN etc…) dans son antre, l’Abyss Studio. Les morceaux ont de magique le fait qu’ils sont imprégnés de ce froid nordique que l’on ressent au travers des arrangements et des textes ô combien intéressants et décrivant ce royaume du blizzard éternel. Les titres épiques filent à une vitesse incroyable, du titre d’ouverture « Withstand The Fall of Time » à « Solarfall » en passant par « Where Dark and Light Don’t Differ » aux accents Thrash ou le mirifique « At The Heart of Winter ». Que dire de ce morceau ayant donné son nom au cinquième album du groupe norvégien. Une réussite totale. Tout commence avec son intro et ses claviers énigmatiques accompagnés d’une guitare acoustique. Glaçant. Autre point important, le chant si caractéristique criaillé de Abbath se montre plus percutant et impérieux tout en apportant encore plus de froideur à l’œuvre. On se croirait vraiment dans la toundra du grand Nord grâce à l’incorporation de tous ces éléments. Il n’y a rien à jeter sur cet album qui restera pendant très longtemps un incontournable du genre.
IMMORTAL a redéfinit les limites du genre en orientant le tout vers un Black Metal froid aux références purement imaginaires et originales. Telles des pièces de musique classique, les pistes enneigées dépassent allègrement les six minutes afin de nous transporter dans ces landes figées dans les glaces éternelles. Aucun répit si ce n’est les breaks accompagnés d’arpèges insufflant une légère brise d’apesanteur et une bouffée d’air frais.
Un chef d’œuvre à posséder obligatoirement pour tous les amateurs du genre. Un des plus grands albums de Metal de la fin du XXème siècle.



Ajouté :  Mercredi 17 Janvier 2007
Chroniqueur :  Loki
Score :
Lien en relation:  Immortal Website
Hits: 10643
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 18/1/2019 à 21:23:03 en : 0,0855 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar