METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DARK FORTRESS (…
· PRIME SINISTER …
· THE DILLINGER E…
· SAMAEL (ch) - X…
· GLOOMY EMBODY A…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SICK OF IT ALL …
· DANKO JONES (ca…
· U.D.O (de) - Ra…
· ETHROPIA (FRA) …
· W.O.A WACKEN OP…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 96 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

THE MAN-EATING TREE (fi) - Vine (2010)








Label : Century Media Records
Sortie du Scud : 22 septembre 2010
Pays : Finlande
Genre : Metal Gothic
Type : Album
Playtime : 10 Titres - 50 Mins





A l’heure du BIO, mangeons des arbres !!! Quoi qu’est-ce qu’il y a, ça sonne faux ? Ce n’est pas assez vendeur ? Pas assez accrocheur ? Aux branches si vous allez vous y accrocher et au moins pendant cinquante minutes parce que si THE MAN-EATING TREE n’est pas le nouveau label AB par excellence il est, je vous le promets, non nocif pour la santé et garantit sans huile de palme. Je ris d’avance en les apercevant les fervents défenseurs du biologique rester pantois devant une meute de gothique assoiffé d’un sang impur. Et bien ils peuvent se rassurer, le public auquel s’adresse la galette (au quinoa) n’est pas vêtu de noir et n’arbore pas de canines acérées non plus. Là on va plutôt taper dans la dentelle (noire certes) et la subtilité.

Tuomas Tuominen officie en tant que front-man et non sans une particularité, son timbre. Vous me direz que ça n’est pas très original pour un chanteur, détrompez-vous, il n’a ni de près ni de loin l’apanage d’un chanteur de Goth’, mais plutôt de Hard pompeux d’une époque lointaine. De prime abord s’en est presque effrayant puis au fil des pistes on s’accommode assez bien de ces vocalises à la PROCOL HARUM et sur des titres tel que « Of Birth For Passing » on tombera sous le charme. Le piano si somptueusement uni à la discrète guitare et la rythmique nonchalante comme point d’ancrage font de cette romance un exemple de beauté tout en sobriété. Saluez bien bas cette composition habitée d’une grande intensité car rare sont les instants où un(e) métalleu(se)x aura le ventre noué et la larme à l’œil sur un morceau sans électricité aucune. Touchée aussi vivement en milieu de parcours il est bien difficile de poursuivre sa route sans se retourner, n’ayez pas honte de la remettre une énième fois, il n’y a pas de mal à se faire du bien (ou du mal en l’occurrence).

Et voilà comme on pouvait le prévoir dur est le retour à la réalité. Qui n’a pas été perché très haut loin de toute prise de conscience (et de tête surtout) puis s’est vautré la gueule comme une mer… en chialant sa mère en s’apercevant que le « dit » bon moment été terminé ? Et bien malgré tout on enchaînera des titres certes relativement lambda, sans grande originalité, mais bien arrangé, mention « très bien » à cette si chère (à mon cœur) reprise de THE MOODY BLUES « Nights In White Satin ».

Avec toute cette douceur et cette retenue déployée ici on sera plutôt rassasié d’un Rock Gothic que de Metal, mais il est joliment orchestré et à défaut d’être endiablé il est tout de même possédé, par de réels sentiments. Et finalement au même titre que le BIO, il séduit, on se laisse tenter, mais pas trop quand même …



Ajouté :  Mardi 27 Novembre 2012
Chroniqueur :  Line44
Score :
Lien en relation:  The Man-Eating Tree Website
Hits: 5342
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 13/12/2018 à 09:53:49 en : 0,0832 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar