METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ZUUL FX (FRA) -…
· ROYAL HUNT (dk)…
· KLOGR (it) - Ga…
· MALLEUS MALEFIC…
· LEAFBLADE (uk) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· LACUNA COIL (it…
· SCEN'ART METAL …
· ANATHEMA (uk) -…
· ROBERT PLANT (u…
· EDGUY (de) - El…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 223 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

EISBRECHER (de) - Sünde (2008)






Label : AFM Records / Underclass
Sortie du Scud : 22 août 2008
Pays : Allemagne
Genre : Metal Indus
Type : Album
Playtime : 13 Titres - Mins





Antikörper, le précédent album d’EISBRECHER m’avait foutu une bonne grosse claque et m’avait fait découvrir une alternative teutonne à l’Indus mollissant de RAMMSTEIN, même si les deux groupes ne jouent pas vraiment pas dans la même catégorie. C’est donc avec impatience mais aussi appréhension que j’abordais l’écoute de cet EISBRECHER cru 2008 : Sünde.
A la première écoute, il m’a fallu attendre le troisième morceau, « Komm Süßer Tod » pour retrouver un peu de ce que j’avais apprécié d’EISBRECHER la première fois, c'est-à-dire des mélodies électroniques typées Pop bien foutues couplées avec un Metal agressif, mais pas trop. Cependant, il faut être honnête, une fois la première écoute de l’album dans son entier effectuée, on peut apprécier les premiers morceaux puisqu’on possède les clefs de ce nouvel opus. Du coup « Kann Denn Liebe Sünde Sein? » devient un bon morceau, qui, finalement, introduit parfaitement ce nouvel album. Par contre, « Alkohol » reste le morceau le plus faible de Sünde. Antikörper commençait et se terminait par deux instrumentales. Il y en a encore deux sur cet album, « Verdammt Sind » et « Kuss », mais elles sont un rien plus conventionnelles que celles dont on avait l’habitude et, du coup, semblent moins inspirées. On va sinon retrouver des sonorités électronique très Pop, parfois limite DEPECHE MODE (« Heilig ») qui s’alternent avec des morceaux beaucoup plus rentrent dedans et dans lesquels la double pédale entre même en jeu (« Die Durch Die Hölle Gehen »). On trouvera aussi des morceaux au premier abord simpliste (« 1000 Flammen ») mais dont les notes choisies, avec beaucoup de bémol, donnent une ambiance singulière très appréciable. Mais EISBRECHER ne serait pas EISBRECHER sans ces titres beaucoup plus calmes, romantiques ou mélancoliques, ce qui ne veut pas dirent qu’ils sont les vilains petits canards de l’album. Au contraire, ils font partie des meilleurs morceaux ! Ainsi « Herzdieb » et « Zu Sterben », de manière différente, sont les dignes remplaçants de « Ohne Dich » que l’on trouvait sur l’album précédent. Tout est millimétré pour que ces morceaux puissent passer à la radio, c’est certain, mais ils sont donc vraiment très travaillé et les chœurs sur les refrains donneraient presque des frissons. Enfin, on ne peut parler de Sünde sans parler de « This Is Deutsch ». Cette chanson est voulue comme le fer de lance de l’album. La preuve en est du remix qui est disponible pour toutes les versions de Sünde et qui se trouve en dernier morceau. C’est un morceau plutôt marrant, ironique, mais qui est pas mal foutu.
Finalement, même si j’ai eu un peu peur à la première écoute je ne peux nier que cet album est bon et possède beaucoup de nuances. Il est peut-être un chouia plus Indus que le précédent, mais on retrouve quand même tous les ingrédients qui font d’EISBRECHER ce qu’il est. Un album que je recommande chaudement.



Ajouté :  Jeudi 18 Septembre 2008
Chroniqueur :  Wong Li
Score :
Lien en relation:  Eisbrecher Website
Hits: 8589
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 02/2/2023 à 22:43:25 en : 0,0645 secondes
| © Metal-Impact since 2001 | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar