METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· MIKE TRAMP (usa…
· ABORTED (be) - …
· SEYMINHOL (FRA)…
· FLOWN (FRA) - J…
· KULT OV AZAZEL …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· PAGANFEST 2010 …
· SONISPHERE - Co…
· ANATHEMA (uk) -…
· MANIGANCE (FRA)…
· WITHIN TEMPTATI…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 98 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

LOFOFORA (FRA) - Hall C à Saint Etienne (17/03/06)

Autres Groupes Présents au concert : PHOENIX AVENUE, NOYAU DUR, LOFOFORA
Date du Concert : Vendredi 17 mars 2006
Lieu du Concert : Hall C (Saint Etienne, France)

Ce soir, c’est l’association Free Mômes qui se charge de passer un peu de musique à St Etienne. On leur tire un grand chapeau car niveau organisation il n’y a eu aucun problème, tout s’est très bien passé. Et quand tout ça est pour une cause humanitaire, on ne peut qu’être ravi. Un grand bravo à eux.
Passons sans plus attendre au concert en lui-même. C’est PHOENIX AVENUE qui ouvre le bal ce soir. Challenge difficile dans cette salle peu conviviale qu’est le Hall C. Et c’est vrai qu’il n’y aura pas eu énormément d’ambiance pour eux malheureusement. Ces gars là sont encore jeunes et ont beaucoup de chemins à faire, cependant le potentiel est vraiment là. Car dans leurs compos un peu Metal se cachent des plans mélodiques très intéressants aà très fort potentiel. Mais ça manque encore pas mal de maturité, dommage. De plus ils ont beaucoup de boulot par rapport à leur jeu de scène. Je n’ai pas pu m’empêcher de sourire à la vue des mimiques pseudo méchant metalleux du bassiste, c’était ridicule… Le chanteur/guitariste a beaucoup de talent en tout cas, il a assuré son rôle de frontman comme il a pu, et je dois dire qu’il s’en est bien sorti. Mention spéciale pour le batteur au jeu très efficace, assez technique, mais en tout cas très très percutant grâce à un son vraiment hors norme… A suivre (6/10)
Au tour du NOYAU DUR de monter sur scène. Groupe qui accompagnera LOFOFORA sur sa tournée, on sent tout de suite chez beaucoup plus d’expérience, doublé d’une énergie impressionnante. Il faut l’avouer, les gars se sont vraiment donné du début à la fin, et ont réussis à imprégner les gens de leur fougue. La salle commence à se réveiller et à bouger. La musique, assez Hardcore, un peu dans la veine d’un HATEBREED, se conjugue avec un phrasé un peu Hip Hop mais toujours crié, avec parfois même quelques petites touches d’Indus. Il n’y a pas à dire, ça bouge. Sans être transcendant non plus, j’ai passé un agréable moment. C’était parfait pour se chauffer un peu. Petit bémol quand même, le chanteur dont je n’apprécie pas vraiment la manière de parler entre les morceaux m’a un peu refroidi a certains moments avec ses « trop kiffant kwa », « veu-gra », « chan-mé », etc. Mais passons. (7/10)

Place à la tête d’affiche maintenant, LOFOFORA. Après une attente un petit peu longue, le show commence. Il y a tout de suite beaucoup plus de monde autour de la scène. Première surprise, le premier titre interprété est une reprise de « Anarchy In The UK » des SEX PISTOLS à la Française. Plus pour le folklore que pour l’idéologie, je trouve ça assez amusant. Evidemment, le public assez jeune sera tout de suite conquis, levant le poing ou arborant le signe du Metal aussi ridicule soit-il… Personnellement je resterais plus réservé en attendant de voir la suite. J’ai quand même une légère impression d’opposition dans la salle. C'est-à-dire devant les jeunes avec leurs joints et derrière les connaisseurs de la première heure, présents à l’époque « Dur Comme Fer ». Lofo nous servira beaucoup de titres du dernier album, mais heureusement aussi les grands classiques que sont « L'œuf », « Les Gens », « Macho Blues », « Justice pour tous » et « Arraché ». C’est déjà pas mal. Et j’avoue que l’ambiance est là, le guitariste avec son déhanchement planant, le batteur très efficace et le très impressionnant Reuno qui impose vraiment le respect… Ses petits discours entre chaque chansons sont un vrai plaisir, on sent qu’on est là pour s’amuser et pas pour nous faire la morale ou nous prendre la tête. Bonne énergie, bonne ambiance, bon feeling avec le public. Bon concert en somme. (8/10)


Ajouté :  Vendredi 31 Mars 2006
Live Reporteur :  Pley
Score :
Lien en relation:  Lofofora website
Hits: 23459
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 19/12/2018 à 04:50:46 en : 0,0737 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar